Rouflaquett(e)

samedi 2 juin 2012

Voyage voyage...

Alors que je m'apprête à retourner sur la terre de mes ancêtres pour y puiser la force vitale qui fera de ma carrière artistique un typhon puissant, je prend tout de même le temps de vous laisser un petit message ici, chers lecteurs de la rouflaquett immortelle (gloire à son nom et hosanna au plus haut des cieux).

Comme dit dans mon message précédent, je tiendrais un carnet de bord pendant toute la durée du festival, puis je le posterais ici (si ça a un tant soit peu d'intérêt).
Mais comme on ne peut pas commencer une mission journalistique sans un minimum de préparations, voici un préambule, pour savoir (un peu) de quoi t'on cause :






Hé ben le festival d'Annecy, c'est comme ça pendant une semaine.
Sur ce je vous laisse, je dois préparer mon baluchon.
Dans une dizaine de jours, ne ratez surtout pas "le compte rendu du festival d'Annecy", pour tout savoir de cet évènement mondialement important (le monde n'est pas encore au courant).

Je vous embrasse, et part là où le beau temps est assorti à mes chemises.
Sioux !

Libellés :

1 commentaires:

Blogger Zo a dit...

Vivement que tu reviennes nous narrer tes aventures Annecinoises...Anneciennes... à Annecy.

4 juin 2012 à 22:31  

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

<< Accueil