Rouflaquett(e)

mardi 10 février 2009

Demain, j'commence !

Cher(s) lecteur(s).
Haaaaaa ! Enfin une note !
Je vois d'ici vos yeux s'illuminer, et vos pieds trépigner d'impatience !

... et mon coeur se fendre à l'idée de vous décevoir encore une fois, seulement voila : cette note n'a pas de contenu.

*La foule* : "Huuuuuuu ! Salaud !"

Oui je sais... Et je comprend croyez le bien. Ce n'est hélas pas la première fois que le couteau de ma fénéantise vient écraser le beurre de la désillusion sur la tartine de vos ésperances.

Ce soir si je poste c'est par pur instinct de survie. Riggs et Murtaught ont posé une bombe chez moi, et elle risque fort d'exploser si je ne poste pas d'ici demain matin... Je les comprend.
Car le pire c'est que je bosse (sisi !), mais je n'arrive pas a faire quelque chose qui me satisfasse encore assez, ni assez vite...
Bon mais cette fois ci je vous dirais pas que c'est pour bientôt hein ? Plus de fausses promesse, désormais je serais franc. Nan, parce que c'est en train de devenir une mauvaise habitude chez moi, tandis que si je dis rien et que demain, je poste à nouveau, ce sera une bonne surprise ^^. (et c'est surtout une bonne raison que vous reveniez demain... on est comme ça chez "rouflaquett" : on fidélise le lecteur. Et sans vendre de la drogue !)

Pour vous faire patienter quand même -tout en prouvant ma bonne- foi, voici chers lecteurs ...
*roulements de tambours, travelling en contre-plongée, danseuses moldaves et défilé d'éléphants*
... UN APERCU !

*La foule en liesse applaudit en criant au prodige, tandis qu'hommes et femmes arrachent leurs vètements dans une pulsion frénétique, qui pousse à son apogée leur extatisme éberlué.*
Tant de beauté est elle possible ?
Mais où s'arrètera rouflaquett(*) ?

Merci chers lecteurs, et à dans 6 mois ^^...



...hahaha, j'vous ait bien eu : à bientôt donc.

(*)Rouflaquett ne s'arretera jamais, et surtout pas "quelque part". Rock'n'roll !

8 commentaires:

Anonymous Lord Friteuse a dit...

Je commenterai par une de tes phrases préférées :

"AU TRAVAIL, CHIEN !"
*claquement de fouet, battement de tambour de galère, etc, etc.

10 février 2009 à 08:33  
Blogger Zo a dit...

"...quelque chose qui me satisfasse encore asser, ni asser vite..."...

Le premier "asser", on se dit que c'est une faute de frappe, mais au deuxième, pardonnez moi mais c'est scandaleux!(Capello sors de ce corps!)

Bon, courage Monkey, et si tu peux faire une note avant qu'on revienne d'Italie, déjà ce sera pas mal. ^^

10 février 2009 à 13:40  
Blogger Monkey a dit...

... je ne vois pas de quoi tu veut parler Zo...

('° °.)-♪

10 février 2009 à 14:17  
Blogger la loose... a dit...

asser asser, sen ai tro!

(ouai je sais c'est facile :) )

10 février 2009 à 15:39  
Anonymous Murtaugh tout seul a dit...

Merde, moi qui voulais balancer sur l'orthographe...

C'est bon de voir que c'est toujours un bordel royal sous ton afro!

12 février 2009 à 11:09  
Blogger Zo a dit...

C'est completement sexiste ton truc: "comme par hasard", les gonzesses sont les dernières...

20 février 2009 à 20:46  
Blogger Zo a dit...

Oui je sais j'ai mis beaucoup de temps à m'en rendre compte...

20 février 2009 à 20:47  
Blogger Monkey a dit...

En fait Zo, ils sont alignés dans l'ordre dans lesquel ils ont été crées... autrement dit, je me suis occupé de vous en premières mesdames ! ^^

23 février 2009 à 14:07  

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

<< Accueil