Rouflaquett(e)

mardi 14 avril 2009

Gna gna gna gna gna gna gnaaaa!!!

Dans le cadre de son cour sur la parodie, Thierry Groensteen nous a gentillement réclamé une page BD qui résumerait une oeuvre littéraire.

Et vu que ni moi ni Riggs n'aimons la philosophie, (et encore moins les petits philosophes du dimanche dont l'incapacité à l'abstraction les poussent à nous vomir le peu de connaissances qu'ils ont réussi à amasser, persuadés qu'ils nous impressionnent avec les paroles de mecs morts depuis longtemps et dont on a strictement rien à branler, mais je m'égare et pas que de Montparnasse!)

...Donc disais-je avant d'être interrompu par moi-même, nous avons decidé de nous en prendre à ce con de Nietzsche (je dis con parce qu'il est mort avant Maurice Chevalier). J'aime bien me dire que, après avoir passé dix ans dans la forêt, Zarathustra est devenu un gros dégueulasse qui sait même plus parler...ah oui et notre Zarathustra a une grosse bite aussi.

On a eu un peu de mal à la faire cette putain de page, et je suis pas vraiment satisfait du résultat, mais j'apprend de mes erreurs. D'ailleurs vos critiques sont plus que bien venues (tant qu'elles sont contrustives).


1 commentaires:

Blogger Monkey a dit...

J'aime bien la posture de course un peu "démambrée" de zaratoustra en dernière case, par contre, je suis beaucoup moins convaincu par le bonhomme vert, qui il me semble, va trébucher (de sa jambe droite dans sa jambe gauche).
Peut être qu'il faut qu'il choisisse entre courir et regarder d'un air éffaré le vieil hermite...

Sinon j'aime bien le travail de la couleur mais (et là je vais surement dire une connerie) j'ai l'impression qu'il n'est pas vraiment en rapport avec le rythme de la page, et donne une emphase quasi-équivalente à des actions trés différentes. En clair, le haut de la page me semble aussi "agité" par les couleurs que le bas, alors que dans les deux dernières cases, l'action est plus forte.

Sinon je trouve ça classe...
... lalala...
... je retourne dessiner des pictos, et ne pas m'attaquer à la couleur, effrayante perspective de désaroi. ^^

14 avril 2009 à 12:43  

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

<< Accueil