Rouflaquett(e)

mardi 2 juin 2009

London calling.

Suite des aventures de V et Murtaugh. Et c'est moi qui m'y colle alors que je ne participe même pas à leur projet à la con (hormis quelques conseil par dessus l'épaule)!


Si je suis un peu chafouin aujourd'hui, c'est parce que rien de va plus entre Murtaugh et moi: il ne me regarde plus, ne me dis plus qu'il m'aime, et c'est tout juste si j'ai le droit à un "bonjour" le matin. Et tout ça pourquoi? Parce que je glande, tandis que lui cherche désespérément à bosser! Pauvre petite chose...


Et quitte à faire quelque chose de mal, autant le faire bien. J'ai donc décidé en mon âme et conscience de quitter une petite semaine Angoulême beach pour me la couler douce à Londres. Oui je sais, je devrais sûrement rester et bosser, mais je me sens pas vraiment chaud pour ça en ce moment, c'est malheureux mais c'est comme ça.

See you soon bitches!

3 commentaires:

Blogger Kreun a dit...

je suis de tout coeur avec roger, t'es un gros glandu martin,

et si je ne t'aimais... houuu tu l'aurais ta rouste p'tit enfoiré

2 juin 2009 à 12:23  
Blogger Zo a dit...

A force de vivre dans votre petit cocon velu, ce qui devait arriver arriva: la routine s'installe, et tout fout l'camp...
Ca peut pas se terminer comme ça Martin, profite de ta semaine londonienne pour réfléchir: Roger t'aime, tu le sais bien.

2 juin 2009 à 14:28  
Anonymous Murtaugh tout seul a dit...

rholala, t'es pire qu'une gonzesse Riggs...moi dans ce genre de cas, je laisse pisser.

Hé mec, si jamais tu croises une boite de baked beans à la tomate a Londres, propose lui un séjour en charente!

6 juin 2009 à 14:55  

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

<< Accueil