Rouflaquett(e)

mardi 2 juin 2009

Voici venu : l'été.



Pour sacrifier à une tradition de longue date dans la blogosphère lorsqu'elle se trouve en manque de contenu, voici un poème de mon propre cru (ce sera bref, c'est un haïku) :

L'été :
Le temps des impots,
Des fleurs baisent dans ton nez,
Et il fait trop chaud.

Vivement l'hiver : c'est moins beau, mais c'est plus vivable.

3 commentaires:

Blogger Riggs et Murtaugh a dit...

Huhuhu...bah alors Monkey boy? Tu te fais violenter par un du pollen?

Saloperie de plantes, quand est-ce qu'elles vont comprendre une bonne fois pour toute qui c'est les maitres!!!

Malgré tout, tu ne perds rien de ta superbe. On dirait presque une affiche pour une nouveau mouvement politique.

Je vote pour toi dimanche prochain!

2 juin 2009 à 09:34  
Blogger Kreun a dit...

c'est clair, rapide, c'est beau,

bravo mon loulou ^^

2 juin 2009 à 12:21  
Blogger Zo a dit...

"Du bout du pied
j'enlève mon pantalon
la lune voilée."

Le pire c'est que je l'ai même pas inventé celui-là...

2 juin 2009 à 14:30  

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

<< Accueil