Rouflaquett(e)

dimanche 13 février 2011

Antimatière à réflexion.

Certains de vous s'en souviennent, j'ai dans mon lointain passé posé le pied sur la terre inconnue de l'ENJMIN.
Ce qui s'y passa réellement ne devait être connu que plus tard.
Lorsque revenu à la vie civilisé j'ai enfin arrêté de convulser en bavant et en proférant des anglicismes déviants, mes proches se sont réjouis de mon retour à la vie normale.

Mais le passé ne dort jamais que d'un œil, et en écrivant ces lignes, mes mains se mettent à trembler, et déja mon speech se fait plus international. Aaargh...

Car mon passé me rattrape : Antimatière, monolithe sombre érigé durant cette année de folie est diffusé ! Il est en ligne !!
Ce projet de jeu fut ma planche de salut, ma lutte contre la folie, mon fils, ma bataille, la chair de ma chair, le sang de mon sang, le cul de ma sœur...
Mais je m'égare.

Pour jouer, CLIQUE SUR CES MOTS je le veux !
(Vous allez devoir installer le "unity web player" c'est un peu comme le flash player, c'est pas méchant...)


Le jeu à reçu (à la grande surprise de ses 5 créateurs) de nombreuses et motivantes réactions... Apparemment nous avons fait fondre le cerveau d'un grand nombre d'individus, ce qui ne peut que nous emplir de joie.

Cela dit, et pour vous avertir : il n'est pas réellement fini. C'est plus une accumulation d'expériences, qui à grand renforts de scotchs, patchs et agrafes parvient à tenir debout et à ne pas tomber en morceaux. Le scénario (haha) est plus que sommaire, la fin inexistante, le milieu rame un peu etc....

Un projet lointain serait de recommencer ce jeu un jour, avec plus de soin et forts de nos acquis. C'est surement pas pour demain, mais je continue de garder ça dans un coin de ma tête (et peut être les 4 autres aussi)...

Libellés :

3 commentaires:

Anonymous El Balbeur a dit...

"Ce projet de jeu fut [...] le cul de ma sœur...
Mais je m'égare."

Je m'insurge contre ce type de propos à caractère sexuel et incestueux. Se cacher derrière l'identité "rigolote" d'un singe sur un blog de saltimbanques ne donne pas tout les droits. Nous sommes dans un monde où il y a des limites et vous venez d'en franchir une.
Monsieur Monkey alias Robin Poma, peut-être vous prenez-vous pour Osiris, mais vous êtes un sale dégueulasse qui n'est pas au-dessus des lois. L'inceste est un tabou universel.
Je ne vous félicite pas.

15 février 2011 à 14:37  
Blogger Monkey a dit...

Monsieur,
C'est à cause de gros réacs comme vous que dans certains endroits du monde, on mange encore avec les doigts.
Je ne vous salue pas,
ne vous remercie pas,
n'entend rien à vos paroles,
ne vous serre pas la main,
n'attend rien de votre personne,
ne vous propose pas un dernier verre,
ne vous demande rien.

Bien cordialement.

16 février 2011 à 14:26  
Blogger Riggs et Murtaugh a dit...

Rha putain c'est trop cool ton jeu!
Bravo, tu vas rendre la rouflaquett - encore plus - célèbre, mouhahahahahaha!

17 février 2011 à 18:03  

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

<< Accueil