Rouflaquett(e)

lundi 8 décembre 2008

Attention derrière toi!

Histoire de rendre ce blöug vivant et par là même satisfaire nos lecteurs chéris (mais aussi pour vous faire vite oublier la dégoutante missive de vendredi dernier) j'ai fait des heures sup' pour finir un nouveau dessin couleur.

Oui je sais, faudrait peut-être lâcher les crayolas 5 minutes et songer à dessiner un découpage digne de ce nom.

Et à ce propos je dois vous avouer qu'il est nettement plus facile de faire des petites illustrations un peu isolées plutôt que te se lancer dans un récit, mais bon, on va le faire parce qu'on est pas des tarlouzes (en tout cas pas en ce qui me concerne).



On commence à se sentir un peu seul ici. Mais où êtes-vous mes frères et mes sœurs rouflaqueux? Trop occupés j'imagine, et comme je suis juste et miséricordieux je vous pardonne.

3 commentaires:

Anonymous Henri Yate a dit...

Chers Riggs & Murtaugh, auriez-vous l'amabilité (question rhétorique car il me semble évident que parmi vos pléthores de qualités dont celle de coloriste émérite, il y a aussi et surtout celle de se rendre aimable) l'amabilité donc, de signaler au grand singe à poil ras, Monkey pour ne pas le citer, d'aller prestement visiter ce qui lui sert de messagerie électronique ?

Bien à vous,
un ami qui vous veut du bien...

9 décembre 2008 à 03:35  
Blogger Zo a dit...

You are not alooooooooooone...
You are not aloooooooooooooone...
You are not aloooooooooooooooone...
(Désolée c'est tout ce que je connais des paroles de cette chanson)

11 décembre 2008 à 16:54  
Anonymous Henri Polin a dit...

Celle de Michael Jackson ?
Put*in Sophie, on avait dit pas les chansons de pédophiles...
Non vraiment t'abuses, ce blog va être en délicatesse avec Famille de France à ce rhytme...

Donc plus de Michael Jackson, ni de Jerry Lee Lewis, c'est compris ?

Le même ami...

11 décembre 2008 à 22:34  

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

<< Accueil