Rouflaquett(e)

dimanche 31 août 2008

Ton univers impitoyable (part. 2)

Comme je suis une fille plutôt sympa qui essaye de tenir parole, voici la suite du feuilleton tout à fait haletant que vous attendiez tous, alors que je rentre de quatre jours à Bologne et que franchement, j'ai des choses bien plus ritales et velues en tête que ma journée de recrutement du 20 août.
En résumé, j'ai fini par comprendre qu'il s'agissait d'un poste de vendeuse dans une boutique de produits de luxe de la zone d'embarquement de l'aéroport Charles de Gaulle.







Bon, c'est un peu bâclé, mais j'avais d'autres poulpes à fouetter.
Tout ce que je peux vous dire, c'est que bien évidemment j'ai été engagée. Quand Zo postule pour un job, c'est le recruteur qui s'arrange pour se plier à ses exigences.

Bientôt, peut-être, un petit compte-rendu de la conquête de Bologne.

3 commentaires:

Blogger Riggs et Murtaugh a dit...

Et la seule chose qui arrive à la cheville de Zo'...c'est sa chausette!

1 septembre 2008 à 03:23  
Blogger la loose... a dit...

Tu sais décidement tout faire! c'est magnifique! Si tu sais pas quoi faire après on a besoin d'une dame météo par ici, pour nous annoncer un peu de beau temps pour finir l'été..

1 septembre 2008 à 23:36  
Blogger Zo a dit...

Je sais tout faire, certes, mais je ne saurai faire des miracles. Pas de dame météo, donc, mais je peux faire la dame pipi (demande à Kreun, j'ai du métier...)^^

3 septembre 2008 à 01:45  

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

<< Accueil