Rouflaquett(e)

lundi 27 juillet 2009

In absentia luci, tenebrae vinciunt...

Riggs et moi-même avons une sorte d'obsession pour les choses que l'on ne voit pas, ou qu'on ne peut pas montrer (et libre à vous d'ajouter à cela notre "passion" pour le porno, histoire de compliquer un peu les choses). Et sans trop m'étaler sur le sujet, je crois que c'est un des enjeux majeurs de notre travail actuel, y compris dans le traitement graphique: créer des formes précises mais qu'on a du mal à complètement discerner.

Les deux dessins du jour sont un peu des nouvelles versions des recherches du 26 novembre et du 5 février. Le traitement des couleurs et des contrastes n'est plus tout à fait le même, mais avouez que le mystère s'épaissit. Quelle est cette créature dans les arbres? Qui est cette petite fille? Qui sont ces deux drôles de personnages? Et puis que se passe t-il VRAIMENT dans la tête de Riggs et Murtaugh? Ben je dois vous avouez qu'on se pose aussi la question... Et comme d'hab' on attend vos critiques les plus aiguisées.

Ceci est peut-être notre dernière note avant un petit moment. En effet, l'EESI va très bientôt fermer ses portes pour le mois d'août, donc plus de scan et plus de connexion à internet.

Je sais, c'est triste, mais séchez ces vilaines larmes ma mie, car nous ne sommes jamais bien loin, et je peux d'ores et déjà vous dire que la rentrée sera bonne pour la Rouflaquett et qu'on vous a préparé pleins de bonnes choses, histoire que vous retourniez au charbon avec la banane!

10 commentaires:

Anonymous Maître Capello a dit...

Autant pour votre passion pour la pornographie, que l’on peut aisément s’apercevoir que vous n’êtes pas des amoureux transis de l’orthographe, la fournée du jour : “complétement”, “d’ores et déjà“.
Vous méritez que l’on souligne les efforts que vous fournissez à persister dans la médiocrité.

P.S. Je vous fais part de ma “passion” pour le sens. Dans cette direction : http://www.cnrtl.fr/lexicographie/passion, bien à vous.

27 juillet 2009 à 14:27  
Blogger Riggs et Murtaugh a dit...

Cher maître de mon troululu...oui c'est vrai, je ne me suis pas relu, et j'ai oublié le e à d''ores et déjà". Je vais immédiatement corriger ces petites fautes d'inattention.

Maintenant je ne sais pas pour vous, mais "complétement", ça n'existe pas...

Mais merci pour votre assiduité au blog, revenez nous voir quand vous voulez!

27 juillet 2009 à 16:10  
Anonymous Maître Capello a dit...

En parlant de petites fautes d'inattention, le lecteur lambda de ce blog aura désormais la preuve de mon humanité.
Errare humanum est.

27 juillet 2009 à 16:12  
Blogger Zo a dit...

Et "Errare humanum est", c'est quoi ça encore??? Sûrement pas du français, mon bon monsieur!!!

27 juillet 2009 à 21:25  
Anonymous Anonyme a dit...

Et personne ne note le "ce" abusivement utilisé dans la phrase "que CE passe-t-il". Vous me décevez maître Capello. d'accord vous n'êtes qu'un homme (et quel homme!) mais vous frôlez l'analphabêtise...
Pour ce qui est de cette citation latine plus ou moins à propos, il serait plus juste de la citer au complet.
Errare Humanum est, sed perseverare diabolicum est.
Et là, Maître de mes deux, elle vous qualifie beaucoup mieux.

28 juillet 2009 à 09:40  
Blogger Monkey a dit...

Je crois que si maitre capello ne representait pas 10% de nos commentaires, je proposerais une censure sans préavis de toute correction orthographique...

Where is the love ?
Where is the fucking love maitre capello ?

R&M postent du contenu, et rien d'autre n'attire ton regard qu'une putain de faute de frappe/inattention/"mention appropriée" ?
Dans une bonne tartiflette, le plus important est il vraiment de remarquer une brèche dans son assiette ?

J'éspère que desormais, la culpabilité te ronge, et que prostré dans un coin de ta chambre, tu ne pense plus qu'aux moyens de nous dedommager... Ne t'en fait pas, j'ai la solution :
de l'argent. Oui de l'argent, et des bananes.

28 juillet 2009 à 09:47  
Blogger Riggs et Murtaugh a dit...

(Hum...j'aime bien l'idée des bananes comme monnaie d'échange)

Bon et euh sinon à part ça, ça intéresse quelqu'un ce qu'on dessine?

28 juillet 2009 à 12:38  
Anonymous Maître Capello a dit...

Chère Anne O’Nyme,
Je me dois en ma qualité d’amateur de la justice et de la justesse reprendre à mon compte ce fameux aphorisme latin utilisé le plus souvent de manière lacunaire.
Ainsi donc je pourrais qualifier à mon tour de diabolique, et donc de malfaisante, cette fâcheuse propension qu’ont les rédacteurs de ce blog à part (mis de côté) à faire des fautes de toutes sortes. Mais non, et pour goûter à nouveau de l’aphorisme, je pense que “l’enfer est pavé de bonnes intentions”, c’est-à-dire qu’ils ne font tout simplement pas attention, et n’ont aucune exigence concernant la qualité de leur expression (aucun rapport avec la qualité artistique, un jour promis j'en parlerai… NOT) contribuant ainsi à propager une expression incorrecte et erronée d’une convention de langage.
En outre, c’est dommage de critiquer et de s’abstraire au retour de citations : “Une lettre anonyme n'est acceptable que quand son auteur n'est effectivement personne.”
Sur ce, et PAF ! Je monte à 12% !

29 juillet 2009 à 12:58  
Blogger Severus a dit...

Je sais pas qui c'est, mais apparemment ça doit lui faire du bien de se sentir présent en se fesant remarquer à cette manière. Et je me demande si ce Rouflaquell était un blog des spécialisés de litterature. Tien...je monte (par pitié) sa présnce en 13% comme ça lui fait plaisir.. moi j'suis quelqu'un gentille.

Bref... sinon,
cher R&M, je t'ai écrit autrement comment je pense de tes dessins comme j'ai pas envie que quelqu'un fait encore une remarque nulle sur la construction des phrases et sur les expressions.
Bonne continuation.

31 juillet 2009 à 13:43  
Blogger Riggs et Murtaugh a dit...

Merci ma grande, t'es mignonne! Et en même temps on s'est fait à l'idée que nos dessins ne génèrent pas vraiment de débat...snif!

ONE LOVE!

1 août 2009 à 17:29  

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

<< Accueil