Rouflaquett(e)

jeudi 24 septembre 2009

Théorie de la couleur.

Comme Riggs le disait en début de semaine, nous avons vite pris un bon petit rythme de travail en cette rentrée 2009, on avance bien et ça sans pour autant avoir l’impression de torcher les dessins. Et à mon humble avis, c’est parce qu’on sait ce qu’on veut, et comment l’obtenir (comment ça j’me la raconte ?). Alors bien sûr, je ne dis pas que c’est devenu évident et qu’on n’a pas quelques surprises de temps en temps, mais dans l’ensemble le motus operandis est intégré. Il s’agit juste de créer une logique dans les couleurs qu’on utilise.

Par exemple les deux cases ci-dessous : des arbres et du feuillage.


Il y a six mois, on aurait sûrement mis plein de couleurs différentes dans les feuilles, genre du gris ou du marron clair, ou même du jaune. Tandis qu’aujourd’hui on a notre petit cocktail perso de couleurs froides, du noir, du bleu et du violet.

Un peu avant dans l’histoire (ah oui parce jusqu’à présent, on dessine pas les cases dans l’ordre chronologique), on a un plan fixe sur le sol qui, un peu comme les troncs d’arbres, est dans des gammes plus chaudes. Exit donc le violet et le bleu, (même pas pour relever les zones d’ombres noires).


D’ailleurs on est en plein questionnement existentiel sur ces putains de troncs d’arbres de mes couilles. Riggs à cette idée assez farfelue comme quoi ils devraient être le lien entre le sol et les feuillages, et donc dans une gammes de couleurs intermédiaires. Bref.

L’avantage de gammes de couleurs « ordonnées » c’est d’une part qu’on va plus vite, et que d’autre part, malgré les contrastes, ça donne une unité dans la page, et donc une lecture plus facile. Maintenant je dis ça genre « je suis super sûr de mon coup » mais si ça se trouve dans dix jours je vais vous annoncer qu’on a complètement merdé avec les couleurs et qu’il faut tout recommencer du début…

…mais ça n’arrivera pas, pas vrai???

1 commentaires:

Blogger Chaf a dit...

Je trouve que les 4 cases que tu nous montres sont assez efficaces dans leur rapports de couleurs, ce qui me fait dire ça, c'est qu'en les regardant, on a le sentiment que la gamme de couleur est "évidente", que c'est celle là qu'il faut et pas une autre...
Ce n'est que mon avis mais je trouve que ça marche de mieux en mieux.

24 septembre 2009 à 20:12  

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

<< Accueil