Rouflaquett(e)

lundi 28 juillet 2008

LA FERME LES ANIMAUX!!!!

Je réalise douloureusement que Riggs et moi avons passé presque 10 jours à gratter ces deux planches. On peut facilement imaginer en voyant le résultat que l'un de nous deux s'est envoyé un ou deux litres de LSD dans le cerveau, mais il n'en est rien. On voulait juste s'essayer aux crayons de couleurs. De vous à moi, je trouve pas ça très follichon - sauf peut être la fumée, ça je me suis bien éclaté à la faire!

Alors voilà, c'est l'histoire de deux rongeurs qui veulent manger un kebbab et qui tombent sur un vendeur de kebbab pas très funky...

J'ai pas mis de bulles parce que a) je ne voulais pas "gacher" mes cases, b) a-t'on vraiment besoin de dialogues pour deviner les enjeux émotionnels de nos deux amis? et c) j'ai la flemme et cette histoire me gonfle.





Je profite du temps qui m'est imparti pour informer Zo' que son "ami" à moustache et à nattes existe dans une merveilleux film que j'ai eu la malchance de voir tout petit sur le 5 et que je n'arrive plus à oublier depuis. Ca s'appelle ZARDOZ et c'est de la SF post apocalyptique avec ce bon vieux Sean Connery.



Je finirai en rendant un dernier hommage à mon rasoir électrique qui c'est éteint hier soir à l'âge de 3 ans. Je m'en servais surtout pour me raser les parties. Trés affaiblit depuis les six derniers mois, j'utilisais celui de Kreun (avec qui je partage l'amour des roubignolles bien lisses). Allez, salut l'artiste!

2 commentaires:

Blogger Zo a dit...

Alors alors... beaucoup de choses à dre sur cette note,Riggs (ou bien est-ce l'autre?)
Commencons par le début, c'est-à-dire le titre, qui prouve ton infinie culturation puisque il s'agit n'est-ce pas d'une référence direct à George Orwell (hein que c'en est une? Hein???)

La BD: je surkiffe. Ce traitement au crayon de couleur est super spé mais de mémoire de Zo,ça ne ressemble à rien de ce que j'ai pu voir... J'adore la tête des deux rongeurs sur la 1ere case de la 2ème planche.D'ailleurs on te reconnaît vachement bien!

C'est vrai, je connaissais cette douloureuse image de Sean Connery et pourtant je n'y pensais pas du tout en imaginant Chjo-Chjo (car oui il s'appelle Chjo-Chjo, me demandez pas pourquoi.)Réminiscence inconsciente peut-être? La différence c'est que mon perso a DEUX nattes, et que c'est un vrai indien d'Amérique du Sud,lui. Et c'est pas MON ami,car même si la fille ressemble à celle de mes BD autobio, c'est juste par facilité, car cette nouvelle histoire est complètement fictive (même si j'aime bien me fighter avec des belles brunes et regarder les mecs en train de faire pipi, c'est pas moi!)

Enfin, tu vas pouvoir laisser vivre la petite forêt folle qui ne demande qu'à s'épanouir dans ton caleçon. Le jour où Kreun se décidera à faire un tour par ici (en décembre, probablement), je pense qu'il sera heureux de lire ta note... :)

28 juillet 2008 à 14:02  
Blogger Monkey a dit...

O_O woaw...

Je trouve que ça défonce. Dommage pour la première case de ta seuxieme planche, t'à laissé l'espace pour les bulles, du coup ça fait un peu vide. Par contre les expressions de tes rongeurs déchirent.

Bref : ça démonte. La prochaine fois, j'essaye la couleur aussi.

28 juillet 2008 à 16:26  

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

<< Accueil